festivalSaintDenis

Schubert et Schoenberg au Festival de Saint Denis

Festival Saint Denis

Schubert et Schoenberg au Festival de Saint Denis

Avec le Chœur et l’Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de Daniel Harding
Filmé le 19/06/2012

Schubert a composé la messe n°6 en mi bémol majeur (Op. 950) moins de six mois avant sa mort. Si bien que c’est son frère Ferdinand qui en a dirigé la première, posthume. Si la conduite mélodique trahie la touche du grand maître du lied, l’harmonie dépasse de loin tout ce qu’il a pu faire jsqu’alors. Et même tout ce que tout le monde à pu faire. D’une ampleur peu commune dans son orchestration, la messe offre des chœurs solennels et des solos mystiques d’une rare intensité. Un chef d’œuvre qui pourrait être le requiem de Schubert, et une œuvre presque romantique.

Au romantisme précoce de Schubert mourant, répond ce soir celui, tardif, du jeune Schoenberg amoureux au cœur de cette soirée viennoise. La nuit transfigurée est une œuvre de jeunesse, datant d’avant les recherches dodécaphoniques. L’œuvre s’appuie sur un poème de son ami Richard Dehmel.

Chef invité, Daniel Harding est le directeur musical de l’Orchestre Symphonique de la radio suédoise. Il sera à la direction des prestigieux Chœur et Orchestre Philharmonique de Radio France en compagnie de Matthias Brauer et de Myung-Whun Chung, en compagnie de solistes fameux sur la scne internationale, tels que Genia Kühmeier, Christine Rice, Pavol Breslik, Joshua Ellicott, ou Luca Pisaroni.

Programme :

Schönberg : La Nuit transfigurée op. 4 pour orchestre à cordes

Schubert : Messe en mi bémol majeur D. 950

Photo © Harald Hoffman